Mot-clé - Exégèse

Fil des billets - Fil des commentaires

Genesis, et autres groupes des vieilles années

Un jour que le bon Dieu était tranquillement de se dorer le coin du lard sur une petite plage peinarde sur les bords de l'Euphrate, le ventre plein après s'etre boulotté un bon croissant fertile de chez Paul, il tomba nez à nez avec Grubeuk et sa troupe de chasseurs.

Sept fléaux plus tard, une fois qu'il eu bien fait comprendre qui il était, et que la bande de pécores se fut agenouillée devant lui, il consentit, plus par curiosité qu'autre chose à discuter avec eux.

Il aurait aimé une discussion marante sur le dernier bouquin de Nietzche qui prétendait qu'il était mort, mais au lieu de ça, la principale préoccupation de ses interlocuteurs se posa en ces termes

Quelle est la réponse à la vie, l'univers, et tout le reste ?

A ce moment là, il se dit qu'il aurait bien répondu 42, mais qu'il aurait été le seul à comprendre la blague. Aussi s'arma-t-il de patience.

- Si je comprends bien, vous aimeriez savoir comment j'ai créé le monde et l'homme ?

- Ah ouais, ouais, c'est ça !

- Bah ça doit pas être trop difficile. Vous avez inventé quoi récemment ?

- AH ! Tu vas être trop fier de nous, on vient de trouver le "ouille c'est chaud mais ca rend la viande mangeable et ça fait peur aux bestiaux"

Dieu se rendit compte qu'on n'avait pas encore inventé l'académie française, et qu'avec des gars qui venaient de découvrir le feu, la physique quantique, la théorie des supercordes et la relativité générale, c'était pas forcément gagné. Il décida donc, à l'instar d'un pigiste de Science et Vie Junior, de vulgariser.

- Bon, bah alors au début, voyez, il n'y avait rien. Mais alors rien du tout, même pas un restau qui fait des douroums au coin de la rue, et les épiciers arabes n'existaient pas encore. Je vous raconte pas quand le frigo était vide. Bref. Et là j'ai fait une grande explosion de lumière pure. Classe hein ?

S'ensuivit un long silence. Et un des braves gars présents, dont l'histoire n'a pas retenu le nom, surtout parce qu'il a été foudroyé juste derrière (je rappelle que jusqu'a ce qu'il devienne papa et qu'il se calme, Dieu n'était pas connu pour sa patience) (note : les nuits de deux heures, ca fait également évoluer la maturité des divinités visiblement), de remarquer

- Euh... C'est tout ?

Une fois qu'il se fut brièvement énervé, Dieu reprit

- Ah mais non, c'est pas tout. C'était calibré juste comme il faut, histoire qu'a un moment donné, beaucoup plus tard, on ait au moins une atmosphère, enfin un ciel, dans laquelle pourrait se développer la vie. Ca demande de la finesse dans l'explosion ces machins là. Et puis une planete c'est pas facile. Tenez, pour que la votre elle ait pas que de l'eau uniformément, fallait quand même un bon mécanisme de tectonique de plaques... Euh enfin que la terre sorte de l'eau quoi, en faisant des montagnes.

Bizarrement, la bande de super primates fut satisfaite de cette réponse. En y réfléchissant à deux fois a posteriori, Dieu s'est souvent dit qu'il aurait du passer un peu plus de temps dans les explications.

- Oui alors, bon, mais la vie ?

- Et bah j'y viens ! Alors voyez, l'eau, tout ça, c'est pratique, parce qu'on peut y faire des choses vachement compliquées, comme par exemple faire apparaitre les formes de vie les plus simple, mais il en faut des paquets pour que ca marche ! Bon, ensuite, avec un petit machin marrant que j'ai inventé, que j'appelle l'Evolution, et bah toute cette vie qui grouille elle devient plus complexe.

- Pô compris, lo...

- Bon, alors je vais faire un exemple simple. Prenez l'homme, qui est une forme assez complète et pratique pour que moi même j'y ressemble quand je me ballade sur terre, ces pouces opposables c'est quand même génial. Au début, ca part d'un n'importe quoi, ça pourrait être de la boue par exemple, et petit a petit, dans cette boue il y a des choses qui se transforment, pour devenir des protéines, et puis de l'ADN. ADN ? Non ? Vous avez pas encore inventé la biochimie ?

- Qué ?

- O... K... Euh bah... Ce qui fait la vie quoi.

Dieu fut satisfait de voir l'étincelle de la compréhension soudaine briller dans le regard de ses interlocuteurs.

- Ah ouais, ok, ok. Mais alors pour la mort ?

- Euh bah c'est un mécanisme simple, qui s'exécute en mode daemon...

- Un démon c'est la mort ?

- Euh ouais, des fois, mais pas tout le temps, arrête de m'interrompre ! Bref, je backupe un peu, je regarde les gens obsoletes, et je fais une petite purge, ca permet au mécanisme d'évolution de bien tourner, tu vois.

- Euh non... Backup c'est quoi ?

- Ah purée, c'est vrai, c'est pas encore l'ère de l'informatique. Bref, je mets de coté certaines personnes.

- Aaaaaaaaaaaaaaah !

- Bon, les petits gars, c'est pas que je m'ennuie avec vous, mais il est quoi ? Oh purée, préhistoire déjà ? se dit Dieu pour qui une seconde fait des milliers d'années. Bah va falloir que je vous laisse.

Et il allait s'en retourner à son omniscience quand il eut soudain un éclair de doute

- Euh attendez les gars... Vous avez pas inventé l'écriture ?

- Léquoiquoi ?

- Ah ouais, donc vous avez pas de quoi noter ce que je vous ai dit ?

- Euuuuh si, on fait des peintures, et on se raconte des histoires au coin du feu... Z'allez voir comment les potes ils vont être contents quand on va leur raconter tout ca !

Le tout puissant vint sentir à ce moment la un mal de tête de tous les diables, d'ailleurs il fallait pas trop qu'il tarde, vu que ce dernier avait tendance à un peu reluquer le trône ces derniers temps.

- Bon, bah j'omniscie que vous allez dans quelques temps m'inventer le téléphone arabe, alors. Avant même de m'inventer les arabes, c'est dire.

Et Dieu ne s'était pas trompé. Le temps que la première version de son best seller sorte dans tous les rayons de la Fnac de Babylone, ce qu'il avait raconté était devenu ceci :

Au commencement Dieu créa le ciel et la terre.

2La terre était sans forme et vide, et l'obscurité couvrait l'océan primitif. Le souffle de Dieu se déplaçait à la surface de l'eau.
3
Alors Dieu dit : « Que la lumière paraisse ! » et la lumière parut.

4
Dieu constata que la lumière était une bonne chose, et il sépara la lumière de l'obscurité.

5
Dieu nomma la lumière jour et l'obscurité nuit. Le soir vint, puis le matin ; ce fut la première journée.

6
Dieu dit encore : « Qu'il y ait une voûte, pour séparer les eaux en deux masses ! »
7Et cela se réalisa. Dieu fit ainsi la voûte qui sépare les eaux d'en bas de celles d'en haut.
8
Il nomma cette voûte ciel. Le soir vint, puis le matin ; ce fut la seconde journée.

9
Dieu dit encore : « Que les eaux qui sont au-dessous du ciel se rassemblent en un lieu unique pour que le continent paraisse ! » Et cela se réalisa.

10
Dieu nomma le continent terre et la masse des eaux mer, et il constata que c'était une bonne chose.

11
Dieu dit alors : « Que la terre produise de la végétation : des herbes produisant leur semence, et des arbres fruitiers dont chaque espèce porte ses propres graines ! » Et cela se réalisa.

12
La terre fit pousser de la végétation : des herbes produisant leur semence espèce par espèce, et des arbres dont chaque variété porte des fruits avec pépins ou noyaux. Dieu constata que c'était une bonne chose.

13
Le soir vint, puis le matin ; ce fut la troisième journée.

14
Dieu dit encore : « Qu'il y ait des lumières dans le ciel pour séparer le jour de la nuit ; qu'elles servent à déterminer les fêtes, ainsi que les jours et les années du calendrier ;

15
et que du haut du ciel elles éclairent la terre ! » Et cela se réalisa.

16
Dieu fit ainsi les deux principales sources de lumière : la grande, le soleil, pour présider au jour, et la petite, la lune, pour présider à la nuit ; et il ajouta les étoiles.

17
Il les plaça dans le ciel pour éclairer la terre,

18
pour présider au jour et à la nuit, et pour séparer la lumière de l'obscurité. Dieu constata que c'était une bonne chose.

19
Le soir vint, puis le matin ; ce fut la quatrième journée.
20Dieu dit encore : « Que les eaux grouillent d'une foule d'êtres vivants, et que les oiseaux s'envolent dans le ciel au-dessus de la terre ! »
21
Dieu créa les grands monstres marins et toutes les espèces d'animaux qui se faufilent et grouillent dans l'eau, de même que toutes les espèces d'oiseaux. Et il constata que c'était une bonne chose.

22
Dieu les bénit en disant : « Que tout ce qui vit dans l'eau se multiplie et peuple les mers ; et que les oiseaux se multiplient sur la terre ! »

23
Le soir vint, puis le matin ; ce fut la cinquième journée.

24
Dieu dit encore : « Que la terre produise toutes les espèces de bêtes : animaux domestiques, petites bêtes et animaux sauvages de chaque espèce ! » Et cela se réalisa.

25
Dieu fit ainsi les diverses espèces d'animaux sauvages, d'animaux domestiques et de petites bêtes. Et il constata que c'était une bonne chose.

26
Dieu dit enfin : « Faisons les êtres humains ; qu'ils soient comme une image de nous, une image vraiment ressemblante ! Qu'ils soient les maîtres des poissons dans la mer, des oiseaux dans le ciel et sur la terre, des gros animaux et des petites bêtes qui se meuvent au ras du sol ! »

27
Dieu créa les êtres humains comme une image de lui-même ;

il les créa homme et femme.

28Puis il les bénit en leur disant : « Ayez des enfants, devenez nombreux, peuplez toute la terre et dominez-la ; soyez les maîtres des poissons dans la mer, des oiseaux dans le ciel et de tous les animaux qui se meuvent sur la terre. »
29
Et il ajouta : « Sur toute la surface de la terre, je vous donne les plantes produisant des graines et les arbres qui portent des fruits avec pépins ou noyaux. Leurs graines ou leurs fruits vous serviront de nourriture.

30
De même, je donne l'herbe verte comme nourriture à tous les animaux terrestres, à tous les oiseaux, à toutes les bêtes qui se meuvent au ras du sol, bref à tout ce qui vit. » Et cela se réalisa.

31
Dieu constata que tout ce qu'il avait fait était une très bonne chose. Le soir vint, puis le matin ; ce fut la sixième journée.

Ca, et une histoire annexe d'homme boue et de femme côte, probablement parce que Grubeuk était un tantinet macho.
Il se dit qu'il descendrait bien un coup pour parler à l'éditeur, mais il avait déjà des armées à diriger, une nation à construire, des prophètes à brieffer, une guerre dans les cieux, et plus tard un fiston à engendrer. De toute façon, le temps qu'ils inventent Max Plank et Albert Einstein, et selon les prévisions des incas, qui étaient les moins cons de cette bande de demeurés, on en serait qu'a un petit siècle de la fin des temps de toute façon.

Non, ce qui le vexa probablement le plus, c'est qu'ils aient été imaginer qu'il avait conçu l'univers en 6 jours chrono comme on cuirait une pizza Sodébo, alors qu'en bon cuisinier, il sait que c'est meilleur quand on prend son temps pour faire les choses bien.