Civière et coups du lapin

Or donc monsieur Raphael (qui a l'air d'un ange, mais en fait c'est un diable de l'amour il parait) nous gratifie parfois, au détour d'un matin morne ou tu voulais boire un nesquik pour te réveiller mais, tant pis, il y a toujours des bons blogs, nous gratifie donc parfois (faut que j'arrête de m'interrompre), NOUS GRATIFIE PARFOIS ET TA GUEULE MAINTENANT, donc d'une analyse profonde des plus belles paroles de nos chansonniers préférés.

Et il s'avère qu'aujourd'hui, essayant d'egayer ma journée, qui manquait quand même un tout petit peu d'homosexualité discrete (par exemple pas comme Christian Clavier dans la cage aux folles), je retourne me tirer un sourire botoxé aux bons mots en lisant ses petites productions.

Ne voila-t-il donc pas qu'il nous a offert un grand texte ? En repensant à la puissance de ces paroles j'en ai encore des frissons, mais permettez Pluto


Les lapins
Paroles Raphaël Chabloz
Musique Guido Bontempi
12 semaines numéro 1 du top 50 scandinave

 
Déjà on sent l'effet d'annonce. En effet Guido Bontempi était, et on ne le dit jamais assez, le fidèle compagnon de Bernard Minet lui même !

Ecrire des chansons c’est pas facile



Tu m'étonnes, à chaque fois je me plante, personnellement. Un truc de dingue, je voudrais faire des trucs joyeux qui mettent du baume au coeur mais TF1 pense déjà à utiliser certains de mes tubes à la place des reportages sur l'insécurité avant les prochaines élections. Saluons donc l'effort.

Il faut trouver des tas de rimes
Des métaphore pas trop futiles



Grosse différence avec la poésie en fait. Le poète espère être immortel et compris dans 150 ans, ebahissant un professeur de français de 4° "non mais vous vous rendez compte ? Personne ne l'avait vu, mais la référence au St Nectaire qui est lentement distillée dans le texte est en fait un cri de protestation contre la dévaluation des écrans plats à l'époque".
Si tu fais de la chanson, il faut absolument que tu sois au top des charts avant que ton producteur te mette une Lorie sur le dos pour te remplacer, et donc faire de la métaphore qui claque d'entrée. Déjà, Papillon de Lumière c'était un peu trop dur pour le public français qui n'a pas compris le talent de Cindy Sanders

Un peu comme dans un conte de Grimm



Pareil, quand je raconte des histoires et que je suis bourré à la bière, je fais des métaphores, mais pas trop sur les futs, sauf pour signifier leur manque de contenance.

Parler d’amour c’est toujours bien
Parce que les gens aiment bien l’amour



A part le Schtroumpf grognon et Madame de Fontenay. Mais oui, parler d'amour c'est toujours bien, et on sent que l'auteur veut développer par là qu'il aime déblatérer sa misère quand il se bourre la gueule avec ses potes une fois qu'il s'est fait plaquer.

Et que ça fait pleurer comme un chien
Et que ça rime avec tambour



Le Tambour étant un bar de Montmartre, coin où les poètes aiment aller pleurer pleins de bière. Même les poètes helvètes donc.

Refrain:
I should rather write in english
Nobody would know what i say


je devrais plutôt écrire en anglais, personne ne saurait ce que je raconte

Oui, mais tu n'es pas jamaicain, ta chanson on comprends rien quand tu la chantes en anglais


But i speak it like a quiche



Mais je le parle comme une ouiche

Exercice difficile revenant sur la difficulté de l'écrivain. Ici dans un grand élan d'humilité, l'auteur nous fait part d'une faiblesse de plus, un peu comme un Zizou qui dit que c'est pas lui, c'est le collectif. On note également la référence à la chanteuse Lorie, qui s'appelle en réalité Laurène, comme la quiche.

And i don’t know what i say
Oh yeah baby
All people sings in Shakespeare’s tongue
As easily than on a beach wih tongs

Et je ne sais pas ce que je dis, oh je jouis, tous les gens chantent dans la langue de Shakespeare aussi facilement que sur une plage en tongs.

C'est à dire qu'effectivement, avec quelques verres dans le nez, on parle l'anglais avec la bouche un peu pateuse et la langue qui claque, un peu comme la sensation de marcher en tongs sur la plage

But maybe they are bluffing
Or something

Mais peut etre qu'ils bluffent, ou quelque chose.

Finir ses phrases devient difficile aussi, mais reprenons la suite pleins d'enthousiasme !

Ou sinon, on peut dénoncer
Des injustices ou son voisin

Il est à noter que Raphael a une excellente connaissance de la politique française actuelle, dans laquelle la dénonciation est bonne a tous les prétextes, y compris à refaire des élections dont tout le monde se fout pour remplacer le plus egotiste des dirigeants d'un parti dont tout le monde se fout.

Et on finit aux Enfoirés
Chez Ruquier ou dans un sapin

Jolie métaphore futile pour dire que si on est délateur, on finit soit à l'UMP si on est dans le showbusiness , soit avec un pied dans la tombe si on bosse dans l'assurance et protection particulière parallèle au bord de la méditerranée.

Le truc sympa c’est l’name dropping
Audrey Tautou, Melvil Poupaud

T'as vu le joli chiasme intravers à l'hémistiche ? totou poupo ? C'est à ce genre de petits détails qu'on trouve les grands écrivains. Le name dropping, quand a lui, est un vieu jeu inventé bien avant tetris (block dropping) ou Tex Avery (droopisme). Il consiste a attirer les oreilles d'autres gens en parlant d'eux dans un contexte ou il n'en ont rien à foutre. Ici, une jolie métaphore futile pour dire qu'il est difficile d'être un artiste et qu'il faut un peu se prostituer auprès de ses pairs.

L’autre truc sympa c’est le camping
En forêt, mais en chanson pas trop

Refrain

Moi j’aime bien les chansons françaises
Qui parlent de trucs du quotidien

Plus facile à déchiffrer qu'une prose de cet accabit. Et puis ce que l'auteur ne dit pas c'est que c'est à la fois le fond de commerce de son blog, et sa technique de drague préférée. ("tu sais que je comprends exactement ce que veut dire Roch Voisine quand il parle de sable ?")

La recette de la mayonnaise
Ou celle des trucs du quotidien

Notez au préalable la rime richissime que l'auteur nous offre "trucs du quotidien / trucs du quotidien", ca fait au moins... 7 sons en comptant la diérèse ! Je vous met au défi de faire aussi bien !

La recette de la mayonnaise est un sujet trop peu abordé en chanson, et on retrouve la encore la métaphore futile sur la technique de l'écrivain, parce qu'une chanson bien tournée prend comme une mayonnaise. Cela ne veut pas dire qu'une chanson mayonnaise est une chanson bien grasse, dans ces cas là, on préfère un fut de Grimm et du saucisson, mais je suppose que vous avez suivi.

Ecrire des chansons c’est pas facile
En attendant de faire fortune
J’vais agiter ma grosse sébile
Et demander à la lune

Et il termine sur un mot recherché (lune, pas sébile, sébile c'est débile), une belle métaphore futile fleurant bon la référence à Richard Cocciente et Luc Plamondon, ainsi qu'à, mais un peu moins, Bob Morane.

Au final c'est une bien jolie chanson, traitant comme si t'avais filé ton fut' métaphoriquement des douleurs et des difficultés de l'écrivain. Dans 150 ans, peut être que quelqu'on comprendra à quel point mentionner la mayonnaise était génial.

Commentaires

1. Le jeudi, octobre 1 2009, 19:04 par raph

hihihihihi

2. Le jeudi, octobre 1 2009, 22:53 par Arthur Rainbow

Félicitation, on dirait presque un commentaire de l'original.

Par contre, j'ai un léger reprroche, en général Raph met le lien vers la vidéo youtube sur son blog, vous ne l'avez pas fait. Pourquoi?

3. Le vendredi, octobre 2 2009, 08:26 par Aggelos

@Raph ;)

@Athur Rainbow : a vrai dire, je voulais, mais mon médecin m'a récemment déconsillé de m'approcher de toute vidéo relative au sommet du top 50 scandinave. C'est des fous ces gens là : là ou on écoute Lorie, eux ils écoutent Lordie. Juste une différence de D, et ton cerveau est retourné dans l'autre sens, comme une sorte d'équateur de la chanson vis a vis des méninges dans le lavabo qui se vide

4. Le samedi, octobre 3 2009, 14:17 par mlle-cassis

oh oui l'hémistiche!