Médecine › On a essayé pour vous

Quand on est dans le cas particulier, comme le miens, ou l'on présente une maladie handicapante, mais que rien n'y fait, on ne trouve ni cause, ni solution, on devient une sorte de mannequin test (Crashtest Dummy en anglais).

Dans cette catégorie, ce ne sera pas le médecin qui parle de ses patients, ni même du patient qui parle de ses médecins, vous trouverez à vous mettre sous la dent uniquement des "retours d'expérience", sur des types de traitement moins connus, des services de diagnostic ou de suivi etc.

Fil des billets - Fil des commentaires

On a essayé pour vous : les bésicles

Allez, un article léger et fun pour changer.

Alors tu vois, public, je bosse souvent sur un ordinateur, mais à priori ça tu le sais. Je lis aussi beaucoup, que ce soit avec ma tablette pour lire les news, avec mon ordinateur quand je me penche sur des sujets pointus, ou simplement un roman, en papier ou sur liseuse.

D'ailleurs à ce propos, je te signale que l'intégrale de l'oeuvre de Howard Philipp Lovecraft, auteur qui a bercé mon adolescence (bon, bercé ce n'est pas le mot, surtout quand tu lis "La peur qui rode" un soir d'orage), est dorénavant dans le domaine public, ce qui est bien quand tu as une liseuse.

Enfin bref, mes yeux peuvent fatiguer, et du coup j'aime bien avoir des lunettes de repos, par prévention, on n'est jamais trop prudent.

Les bésicles, kesseussé ?

Les bésicles sont des petites lunettes sans branche. On les porte en pince nez, et globalement ça donne la classe.

T'as vu ça ? Les pistolets mitrailleurs sont en option hein...

Bon, en vrai, si Morpheus a trouvé des bésicles grand format et solaires, c'est que c'est un super hacker, et qu'il trouve tout ce qu'il veut. Mais grâce à lui c'est devenu facile à trouver, merci Morpheus.

Si tu veux des besicles, je te conseille de chercher les montures dans l'ancien. Non seulement ça se trouve assez facilement, mais en plus on en trouve avec l'étui et tout, étui qui dans certain cas rend le tout très transportable.

Ensuite, il faudra que tu trouves l'opticien qui veut bien te les monter. Chance pour moi, j'ai un petit frère opticien. Il avoue que ce n'a pas été une mince affaire, et de fait j'ai de temps en temps les verres qui partent, mais le résultat est probant

Des bésicles pour quoi faire ?

Les bésicles, généralement peu hautes, sont idéales pour corriger une vision proche, sans grosse correction. Donc, très bien pour un très léger astigmatisme (quand on voit légèrement de traviole), une légère hypermétropie (quand on voit plus loin que ce qu'on regarde) ou une légère presbytie.

Si tu as besoin d'une faible correction de près, globalement, c'est pas mal.

La démarche consiste à aller voir ton généraliste, qui t'enverra chez un ophtalmologiste capable de prescrire une correction, et te dire si ton projet va bien, puis aller voir un opticien avec ta monture, qui lui pourra te monter les verres dessus.

Avantages et inconvénients

Commençons par les inconvénients. Les bésicles pincent le nez (sans blague), ce qui peut être un peu désagréable quand on n'a pas l'habitude, donnent une voix un tantinet plus nasillarde, et ont plus facilement tendance à tomber que des lunettes. Il faut les réajuster plusieurs fois avant d'avoir une position confortable. Par ailleurs, elles se posent de façon basse sur le nez, ce qui ne permet que la correction de près, et si on travaille sur un écran un peu haut, on adopte une position "tête penchée en arrière" qui n'est pas des plus confortables.

Les avantages : outre le look particulier, les bésicles sont faciles à transporter : pas de gros étuis, faible épaisseur, en très gros on peut les ranger dans n'importe quelle poche. Et ça ne gratte pas derrière les oreilles, ça ne retombe pas sur le nez, donc pas besoin de faire resserrer les branches, qui de toute façon, n'existent pas. Très légères, elles sont globalement assez faciles à supporter.

On a donc essayé pour vous : les bésicles

Allez, public, à très vite :)

- page 1 de 3